La médecin qui refuse de soigner un malade à cause de son appartenance religieuse, passe devant l’Ordre des médecins

C’est le scandale à Isère. Une femme médecin congédie une musulmane voilée après avoir déchiré une ordonnance dans laquelle elle avait prescrit un médicament dont la patiente était allergique.

La soi-disant médecin a avoué, en plus, qu’elle avait bâclé la consultation de la dame musulmane à cause de son voile.

La pauvre Myriam a du écouter des propos blessant dignes des pires des nazi : « se lève, déchire l’ordonnance, et me dit ‘de toute façon je n’aime pas les femmes voilées, je n’aime pas les musulmans, vous sortez’ ».

Mais la jeune mère de quatre enfants a eu la présence d’esprit de filmer toute cette scène. Elle a, en plus, eu le courage de porter plainte.

Ce qui scandalise, vraiment, est le fait qu’en novembre le parquet de Chambéry avait classé l’affaire sans suite. Aujourd’hui, c’est au tour du conseil régional de l’Ordre des médecins de Rhône-Alpes de statuer sur cette plainte. Espérons que justice sera faite sinon ce type de praticien indigne du titre de médecin serait capable de tuer un patient sous la couverture de la faute professionnelle.

Source de l’image à la Une : l-union-fait-la-force.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *